Cotillons

À Héloïse

Chère filleule, Le lien tissé entre toi et moi, bien qu’invisible, est déjà un peu magique. Le ressens-tu ? Probablement pas. Pas encore. C’est très bien comme ça. On a tout le temps. Le rôle de marraine que tes parents m’ont proposé d’endosser suppose une transmission. De celles qui ouvrent une voie. Peut-être. De celles…